Les Bijoux de la Côte d’Opale

A la fin du XIXème, de Boulogne sur Mer à Calais, l’activité de la pêche, bien que dangereuse était également très rémunératrice.

Pour les familles de marins, il fallait montrer sa réussite, il était alors de bon ton pour les « Matelote du Nord » de s’afficher en se constituant petit à petit une parure de bijoux caractéristiques.

Tout commençait par les fiançailles. La famille du futur marié constituait un lot d’or confié au bijoutier.

De lot d’or on obtenait alors des « Dorlots » : les bijoux en parlé Boulonnais.

 

 

Laisser un commentaire